Accueil > Spiral-E, le supplément électronique varia > Spirale-E 2021 / 67 > Oriane PETIOT & Jean-François DESBIENS « L’expérience émotionnelle des (...)

Oriane PETIOT & Jean-François DESBIENS « L’expérience émotionnelle des filles et des garçons en EPS Quelles relations avec le climat d’apprentissage perçu ? » (Spiral-E 2021)

Lire l’article

Résumé : La prise en compte des différences entre les sexes reste particulièrement problématique dans le milieu scolaire. Par exemple, en EPS, les filles obtiennent de ma-nière récurrente de moins bons résultats que les garçons. Mais les déterminants de ces écarts sont encore peu connus. Cette recherche visait à documenter par questionnaire les perceptions de 420 élèves du secondaire (dont 231 filles) concernant leur expérience émo-tionnelle en EPS, en relation avec le climat d’apprentissage perçu. L’analyse a mis en évidence que si les perceptions des élèves étaient globalement positives, elles se révélaient aussi significativement différentes en fonction du sexe. Les filles ont rapporté des émotions plus négatives, ont exprimé une appréciation nettement moins favorable du climat d’apprentissage, et une implication moins intense et moins enthousiaste que les garçons. Des pistes sont formulées pour favoriser des émotions plus positives chez les filles, no-tamment en agissant sur les composantes du climat d’apprentissage.
Mots-clefs : expérience émotionnelle, sexe, climat d’apprentissage, Éducation Physique et Sportive.

Girls’ and boys’ emotional experience in physical education
What are the relationships with the perceived learning climate ?

Abstract : In PE, girls repeatedly obtain poorer results than boys. Moreover, the psychological determinants of these differences are still little studied in France from the students’point of view. This research aimed to analyze by questionnaire the perceptions of 420 high school students (including 231 girls) concerning their emotions felt in class, in relation to the learning climate and perceived engagement in PE. The analysis revealed that student perceptions were overall positive in PE. However, girls express a less favorable appreciation of the learning climate, feel more negative emotions, and report less intense and less enthusiastic engagement than boys. Suggestions are made to promote more positive emotions among girls, especially by acting on the components of the learning climate.
Keywords : emotional experience, sex, learning climate, physical education.

Spiral-E - Revue de Recherches en Éducation – 2021 Supplément électronique au N° 67 (43-60)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0