Accueil > Articles téléchargeables > CHAILLEY Maguy « La collaboration recherche-terrain et ses aléas. A propos de (...)

CHAILLEY Maguy « La collaboration recherche-terrain et ses aléas. A propos de recherche en éducation dans le domaine des TIC » - Spirale 30 (2002)

Lire l’article

Résumé : Comment un chercheur en sciences de l’éducation s’intéressant au champ de l’école peut-il définir les modalités de sa « collaboration » avec les enseignants dont il va observer les pratiques ? Quel contrat établir permettant chacun de savoir son rôle ? Ce contrat n’est pas toujours explicite et même lorsqu’il l’est de nombreuses ambiguïtés peuvent subsister s’il y a interférence entre la recherche et la formation. C’est le cas en particulier en IUFM où des enseignants chercheurs sont d’anciens professeurs d’école normale ayant établi avec les enseignants de relations de formation. Les travaux de recherche évoqués dans cet article concerne l’« éducation aux médias ». Ils impliquent parfois un partenariat avec les familles. Or les relations famille/école renvoient à un jeu complexe de représentations mutuelles dont le chercheur ne peut faire l’économie lorsqu’il cherche à analyser les « effets » de ces pratiques d’éducation aux médias. Peut-on faire des parents des partenaires à part entière de ces recherches alors que c’est à travers le lien école/famille qu’on les touche ? Plusieurs cas de figures seront présentés qui font apparaître chaque fois des difficultés spécifiques à la collaboration recherche-terrain.
Mots-clés : animation pédagogique, recherche-action, IUFM, TICE, enfants-téléspectareurs.

Abstract : Collaboration in research-fields and hazards. How can a researcher studying the science of education, with a particular interest in the aera of schools, define the mode of his « collaboration » with the very teachers whose behavior he is going to observe ? What kind of agreement should be established to enable both parties to understand their respective roles ? This agreement is not always explicit and even when it is, numerous ambiguities can remain if there is interference between rechearch and training. This is the case in particular at IUFM where teachers-researchers are former professors of the « école normale », having established training relationships with the teachers. Following a definite itinerary, this article analyses the difficulties of transfering from the role of trainer to the role of researcher, of communicating the logic behind the researche to players whose main role is the act of teaching. All this withaout giving up the role or trainer, as parent institution is a training institute.
Keywords : Teacher training, action-research, school, TV.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 2002 N°30 (77-91)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0