Accueil > Articles téléchargeables > ROBBES Bruno « L’autorité de l’enseignant comme savoir d’action, nouvelle (...)

ROBBES Bruno « L’autorité de l’enseignant comme savoir d’action, nouvelle prévention des violences en milieu scolaire ? » - Spirale 37 (2006)

Lire l’article

Résumé : Après avoir situé l’actualité du concept d’autorité, et pour penser cette relation, l’auteur indique des éléments constitutifs : être (admettre l’asymétrie inhérente au statut d’enseignant), avoir (insister sur le processus d’autorisation marquant l’accès de l’enseignant à une position d’auteur qui s’autorise avant qu’il ne fasse grandir l’élève) et faire. Puis, une définition opérationnelle met notamment en relief la réciprocité, dans le processus de légitimation de l’autorité. A partir des relations entre autorité et violence, l’auteur défend ensuite l’idée que l’exercice de l’autorité enseignante ne peut que se distinguer de l’autoritaire, de l’autoritarisme. S’interdisant de recourir à la violence, l’enseignant « fait autorité » en mettant en œuvre des savoirs d’action qui n’ont rien de naturels, dans des situations contextualisées, révélant la complexité de cette relation. Ainsi envisagée, l’autorité enseignante est préventive.
Mots-clés : Autorité de l’enseignant, autoritaire, autoritarisme, entretien d’explicita¬tion, prévention, violence en milieu scolaire, savoirs d’action.

Abstract : After placing the topicality of the concept of authority, and in order to understand that relation, the author gives component elements : being (admitting the asymmetry which is inherent to the teacher status), having (insisting on the process of authorization which means that teachers reach a position of authors who allow themselves to act before they make pupils grow) and doing. Then, an operational definition particularly emphasizes reciprocity, in the process of recognition of authority. From relationships between authority and violence, the author then stands up for the idea that the exercise of teachers’authority has to be thoroughly different from authoritarian methods, and from authoritarianism. Refraining from using violence, teachers « are accepted as authorities » by making use of acting knowledge, which is definitely not natural, in contextualized situations, revealing the complexity of this relationship. Understood this way, teachers’authority is preventive.
Keywords : Teachers’authority, authoritarian, authoritarianism, clarification interview, prevention, violence at school, acting knowledge.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 2006 N° 37 (111-122)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0