Accueil > Articles téléchargeables > BOUR Thierry « La philosophie à l’école de la pensée troublée » - Spirale 35 (...)

BOUR Thierry « La philosophie à l’école de la pensée troublée » - Spirale 35 (2005)

Lire l’article

Résumé : Sous l’impulsion de l’Union Européenne (UE) et d’instances mondiales telles que l’Organisation des Nations Unies (ONU), le secteur de l’enseignement spécialisé en France a accéléré depuis dix ans une évolution entamée il y a plus d’un siècle. Ainsi, si l’enseignant spécialisé reste libre de conduire la pédagogie qui convient à sa situation d’exercice professionnelle, il lui est explicitement demandé de développer tous les processus permettant l’intégration des enfants ou adolescents à besoins spécifiques en milieu ordinaire et de favoriser l’acquisition des compétences attendues officiellement pour chaque enfant de la nation française. Face à ces mutations, les activités à visée philosophiques qui se développent dans l’enseignement spécialisé doivent s’inscrire dans un cadre légal et éthique qui reconnaît aux enfants et adolescents en situation de handicap les mêmes droits éducatifs que les autres élèves. Dans le contexte d’une innovation pédagogique, ce cadre reste à définir. Au-delà des principes déontologiques, la mise en œuvre d’activités à visée philosophique avec des enfants atteints de psychose et ayant des troubles importants des fonctions cognitives reste particulièrement complexe. Loin d’être impossible, elle nécessite cependant certaines précautions (la proposition d’un cadre psycho-socio-affectif sécurisant) et la mise en place d’étayages spécifiques (aide au raisonnement et à la décentration).
Mots-clés : Philosophie, AIS, Handicap, Troubles des fonctions cognitives, psychose

Abstract Under the impulse of the UE and of other world agencies such as the UN, Special Education in France has witnessed for the past ten years an acceleration in an evolution started more than a century ago. If the special ed teacher remains free to adjust his/her pedagogy to his/her professional situation, simultaneously he/she is expected to develop any means allowing the special need child’s or adolescent’s integration to main stream education, as well as to encourage the acquisition of standard competencies as they are defined for every child in France. Facing these changes activities with a philosophical target in special education must respond to a legal and ethical framework that recognizes the special need child or adolescent the same learning rights as main stream students. This remains to be defined in the context of an innovative pedagogy. Beyond ethical principles generating activities of a philosophical nature for psychotic children or for children with deep cognitive troubles is particularly complex. Far from being impossible, it necessitates certain precautions (the idea of a reassuring psychological, sociological, and emotional framework) and the laying down of specific groundwork (such as thinking guidance).
Keywords : Philosophy, special education, handicap, cognitive disorders, psychosis.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 2005 N° 35 (119-128)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0