Accueil > Articles téléchargeables > BLASSEL Daniel « Prévisions d’emploi et professionnalisation des enseignements (...)

BLASSEL Daniel « Prévisions d’emploi et professionnalisation des enseignements » - Spirale 13 (1994)

Lire l’article

Résumé : En France, la gestion publique de la formation initiale s’efforce depuis longtemps d’adapter les enseignements aux emplois futurs. Récemment, cette démarche prévisionnelle a justifié la politique visant à conduire 80 % d’une classe d’âge au niveau du baccalauréat en l’an 2000. Pourtant, la façon dont s’établit la correspondance statistique entre mes diplômes et les professions demeure mal connue et les prévisions d’emplois ne dépendent pas seulement du progrès technique mais aussi de l’évolution des conditions de travail et du comportement des partenaires de la relation formation-emploi. Certaines analyses du marché du travail mettent en évidence les limites du modèle d’adéquation des formations aux emplois, mais, en l’état de la théorie, cette approche micro-économique ne permet pas d’établir de meilleures prévisions. L’avenir professionnel des diplômés de l’enseignement supérieur, qui devraient être de plus en plus nombreux, apparaît très incertain. Dans cette perspective, si les formations professionnelles trop étroites semblent risquées, le développement du professionnalisme devrait aider les futurs diplômés à construire leur propre avenir.
Mots-clefs : prévision d’emploi, planification de l’éducation, besoin de main d’œuvre, profession, marché du travail, relation formation-emploi, enseignement supérieur.

Abstract : For a long time, french public administration of initial education is striving for adjusting curricula to future occupations. This anticipatory approach has recently justified the policy for leading 80 % of an age group to second level education in 2000. However, development of correspondence between diplomas and occupations remains obscure and occupational prognoses not only depend of technical progress but also of working conditions changes and behaviours of participants in employement-training relation. Some labour market analyses show the adjustement pattern limits between trainings and professions, but the present microeconomic theory doesn’t allow better forecasts. Career expectations of high level graduated (surely far more of them) seem very unsure. In this uncertain prospect, too specialized vocational trainings are dangerous while professionalism development might help graduated to build their own future.
Keywords : occupational prognosis, planning of education, manpower need, profession, labour market, employment-training relation, hiher education.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 1994 N°13 (43-76)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0