Accueil > Articles téléchargeables > TESSIER Gisèle « Le CIPPA, lieu de projets : classe parking ou tapis roulant (...)

TESSIER Gisèle « Le CIPPA, lieu de projets : classe parking ou tapis roulant vers l’emploi ? » - Spirale 18 (1996)

Lire l’article

Résumé : Le CIPPA constitue une structure d’aide à l’élaboration d’un projet professionnel après le cycle du collège. La diversité des résultats obtenus invite à croiser l’effet-dispositif avec l’effet produit par le marché local de l’emploi et l’effet produit par les transactions que vivent les adolescents lors des stages en entreprise. On a recours ici au concept d’affiliation emprunté à l’ethnométhodologie pour élaborer un modèle de fonctionnement de l’engagement dans une voie professionnelle ; le modèle prend en compte aussi le désir d’autonomie du sujet (émancipation), sans lequel tout dispositif d’aide au projet n’est qu’une structure vide.
Mots-clés : adolescence, affiliation, émancipation, développement de l’identité.

Abstract : The CIPPA constitutes a structure aimed at helping pupils work out a vocational scheme after high school studies. But you have to consider the effects of the existing training devices, as well as the effects created by the local job vacancies and the experience of the pupils themselves. To understand the works propter to the vocational scheme, you have to take into account the concepts of ethnomethodology.
Key-words : adolescence, becoming collectivity membership, emancipation, identity development.

SPIRALE - Revue de Recherches en Éducation - 1996 N°18 (195-209)

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0