Accueil > Spiral-E, le supplément électronique varia > Spiral-E 2024 / 73 > Cédric NAUDET « Ce qu’"expliciter" pourrait être. Pistes depuis la (...)

mercredi 10 avril 2024

Cédric NAUDET « Ce qu’"expliciter" pourrait être. Pistes depuis la géographie scolaire du secondaire » (Spiral-E 2024 / 73)

Lire l’article

Résumé : L’article propose d’interroger la thématique de « l’enseignement explicite » depuis la géographie scolaire du secondaire. Dans un contexte où les injonctions à l’explicitation sont de plus en plus pressantes – mais aux contours flous, voire contradictoires – des observations menées auprès de professeurs de collège et de lycées montrent comment ils y font face. Une analyse des pratiques enseignantes à partir des finalités éducatives du monde en géographie (le but), des savoirs dispensés (les connaissances) et des procédés d’étude et de pensée (les méthodes), nous permet de distinguer deux explicitations de nature différente. La première, par définition, amène à déterminer par une formulation précise, par le professeur, des caractéristiques d’un concept, d’une démarche ou de la finalité de la discipline. La seconde, par délimitation des situations, consiste à s’appuyer sur des habitudes de travail pour amener les élèves à s’expliciter à eux-mêmes les savoirs, les méthodes et les finalités de la discipline. Ces pratiques mettent en évidence un processus d’explicitation aux formes non nécessairement contradictoires et aux temporalités multiples.
Mots-clefs : géographie scolaire, explicitation, finalités disciplinaires, raisonnement disciplinaire, savoirs scolaires.

What “making explicit” might be
Trails from high school geography

Abstract : This article examines the theme of “explicit teaching” from the perspective of secondary school geography. In a context where injunctions to explicate are increasingly pressing – but with blurred, even contradictory contours – observations carried out with middle and high school teachers show how they deal with them. An analysis of teaching practices, based on the educational aims of the world of geography (the aim), the knowledge imparted (the knowledge) and the study and thinking processes (the methods), enables us to distinguish two different kinds of explicitness. The first, by definition, leads to a precise formulation by the teacher of the characteristics of a concept, an approach or the purpose of the discipline. The second, by delimitation of situations, consists of using work habits to help students explain to themselves the knowledge, methods and aims of the discipline. These practices highlight a process of self-explanation with not necessarily contradictory forms and multiple temporalities.
Keywords : school geography, explicitation, disciplinary aims, disciplinary reasoning, school knowledge.

Spiral-E - Revue de Recherches en Éducation – 2024
Supplément au N° 73 (3-17)

Portfolio